Séance 3: 12 mars 2021 – Michel Bourban

« Citoyenneté cosmopolitique, citoyenneté écologique et souveraineté »

Salle : Amphithéâtre // 12h-14h

Nous vivons dans un monde caractérisé par des injustices globales graves et persistantes dont la pauvreté mondiale, l’immigration forcée, les guerres et les inégalités de genre sont parmi les exemples les plus frappants. Nous sommes également confrontés à une crise environnementale profonde, caractérisée avant tout par des perturbations globales et intergénérationnelles du système Terre, notamment le changement climatique et la perte de la biodiversité. L’objectif de cette intervention est de dessiner les contours d’une théorie normative de la citoyenneté qui traite à la fois des injustices mondiales et écologiques. Je présente deux modèles de citoyenneté distinctes, la citoyenneté cosmopolitique et la citoyenneté écologique, et explique comment leur réconciliation permettrait de préciser les contours de la responsabilité des citoyens au 21esiècle. J’explique également en quel sens la notion de citoyenneté post-nationale remet en question le modèle de l’État nation souverain comme autorité suprême sur un territoire délimité. Les problèmes de justice globale et climatique dépassent les frontières nationales et engagent la responsabilité individuelle des citoyens et la responsabilité collective des communautés politiques. L’État-nation souverain doit-il pour autant être dépassé, ou peut-il encore jouer un rôle comme porteur de responsabilités cosmopolitiques et écologiques ? 

Michel Bourban est chercheur post-doctorant dans le département de politique et études internationales de l’Université de Warwick (Royaume-Uni)

Image mise en avant: Garry Knight Climate March 21/09/14 – 12