Programme 2018-2019 : Frontières

La souveraineté revient depuis quelque temps au centre du débat politique, comme si elle devait répondre à une demande sociale.

De fait, les limites du territoire semblent mises à rude épreuve dans un contexte où les problèmes majeurs, qu’ils soient climatiques ou économiques, ne se posent plus seulement à l’échelle nationale. Que devient alors la souveraineté ?

Faut-il envisager son dépassement postnational, dans une UE aujourd’hui mal en point ?
Faut-il au contraire se replier sur un territoire plus restreint comme le prônent les séparatistes régionaux ou les défenseurs des monnaies locales ?…

Géographes, juristes, économistes, philosophes seront ainsi mis à contribution tout au long de l’année pour éclairer ces difficultés lancinantes du débat public contemporain.

Séance 1 – 5 décembre 2018

  • Thomas Boccon-Gibod (philosophie, UGA) : présentation générale du séminaire
  • Anne-Laure Amilhat-Szary (Géographie, PACTE) : « Frontières-Territoire-État : propositions pour sortir d’une tautologie »

Séance 2 – 19 décembre 2018

  • Serge Slama (Droit public, UGA) et Louis Imbert (droit public, Paris Nanterre) :  » La souveraineté contre les droits fondamentaux des étrangers devant les juridictions suprêmes »

Séance 3 – 21 mars 2019

  • Jean-François Ponsot (Économie politique, UGA) : « Monnaie et souveraineté »

Séance 4 – 16 mai 2019

  • Valéry Pratt (Philosophie politique, Centre Simmel) : « Quel sens donner à la souveraineté dans la constellation postnationale ? »

Séance 5 – 23 mai 2019

  • Jean-Marc Ferry (Philosophie politique et philosophie de l’Europe, Université de Nantes) : « Propositions pour une cosouverainété bien ordonnée en zone euro »