Interview de C. Lagarde, présidente de la BCE

Disponible sur le site Challenges.fr à cette adresse (publiée le 8 janvier 2020).

Extrait: « Quelle est l’incidence des risques climatiques sur nos projections de croissance et d’inflation ? Quels signaux envoyons-nous avec nos achats d’obligations, quels sont les actifs que détiennent les banques dont nous assurons la supervision ? Les enjeux sont suffisamment importants pour qu’on s’intéresse de près à ces questions tout en poursuivant notre mission première. « 

Peu de déclarations véritablement innovantes à mon sens quant au rôle de la BCE dans l’avenir, sinon le maintien d’une orthodoxie de bon aloi. Mais il ne faut sans doute pas trop en demander à de telles prises de parole.

D’un point de vue démocratique, qui est l’un des objets centraux du présent carnet, on peut toutefois se demander en quoi dialoguer avec le citoyens sur ce qu’est l’euro permettra de surmonter la défiance à l’égard des institutions monétaires et financières européennes, qui provient à l’évidence moins d’un manque de transparence dans la façon dont les politiques ont été menées qu’au contenu même de ces politiques.

Image en tête: crédits svklimkin


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.