Philippe le Bel

26/05/2020: Sylvain PIRON

Directeur d’études à l’EHESS (CRH/GAS), auteur de L’occupation du monde (tome 2, 2020: Généalogie de la morale économique)

La construction politique d’un espace monétaire (France, XIVe siècle)

Résumé

Philippe le Bel a laissé l’image d’un roi « faux-monnayeur », pour avoir altéré ses monnaies au début de son règne. En réalité, ce roi qui fait franchir un saut qualitatif à la construction politique du royaume de France a peu à peu compris tout ce que cela impliquait sur le plan monétaire : établissement d’un cours légal des monnaies distinct de la valeur de leur contenu métallique, extinction des monnayages seigneuriaux, interdiction (vaine) des pièces étrangères, dépénalisation de l’usure. Ce laboratoire peut être utile pour penser le caractère intrinsèquement politique de la monnaie moderne.

CORONAVIRUS: LES SÉANCES DU PRINTEMPS SONT MAINTENUES À DISTANCE. Pour y assister, merci d’envoyer un courriel à thomas [point] boccon [tiret] gibod [arobase] univ [tiret] grenoble [tiret] alpes [point] fr, afin d’obtenir, le matin même, le lien vers le salon vocal dédié. Les interventions continueront d’être enregistrées et consultables sur le carnet de recherche.

Présentation de l’intervenant par T. Boccon-Gibod et communication de Sylvain PIRON (55 minutes, 84 Mo)

Questions et réponses (62 minutes), 101,6 Mo)

Image à la Une: Philippe le Bel (Crédits British Library)